Entretien professionnel

L'avenant n°1 du 20 juillet 2005 à l’Accord National Interprofessionnel du 5 décembre 2003 a prévu que : « pour lui permettre d’être acteur dans son évolution professionnelle, tout salarié ayant au moins deux années d’activité dans une même entreprise bénéficie, au minimum tous les deux ans, d’un entretien professionnel réalisé par l'entreprise, conformément aux dispositions d'un accord de branche ou d’entreprise conclu en la matière ou, à défaut, dans les conditions définies par le chef d’entreprise... ».

L’entretien professionnel présente un double intérêt.

Pour vous : formuler des demandes de formation et faire un point d’étape sur votre parcours professionnel.

Pour l’entreprise : permettre la co-construction avec les salariés de projets de formation à court et moyen termes ainsi que l’élaboration du plan de formation et son articulation avec d’autres dispositifs (DIF, période de professionnalisation, etc.).

L’entretien professionnel n’est pas un entretien d’évaluation mais un outil de dialogue et de préparation d’évolution dans l’entreprise.

   

Quel est son contenu ?

  • les besoins de l’entreprise par rapport au poste occupé, à l’évolution de l’emploi et aux compétences du salarié,
  • les projets d’évolution du salarié dans le cadre de l’entreprise,
  • les projets d’évolution personnels (demandes de DIF, CIF, VAE, etc.),
  • le principe de la mise en œuvre d’actions de formation en dehors du temps de travail,
  • la possibilité de co-construire des parcours de formation qualifiants.

Pour réussir votre entretien, il est important de le préparer.
Pour cela, réunissez un certain nombre d’informations en amont :

  • « votre historique » (formation, ancienneté, postes occupés),
  • les caractéristiques de votre poste actuel,
  • vos besoins de formation, etc.

Haut